Bandes cyclables boulevard de l'Hautil

Le président du Conseil Général des Yvelines dévoile une politique volontariste en faveur du vélo

Le président du Conseil Général, Pierre Bédier, fort de son succès incontestable aux élections départementales, vient de publier un communiqué extrêmement volontariste et comportant des mesures structurantes pour le développement du vélo dans le nord Yvelines.

Pierre Bédier a ainsi déclaré : « Nous avons une vision forte pour la Seine-Aval et l’ambition d’en faire un territoire exemplaire en matière de qualité de vie, tout en développant l’économie locale ».

Il détaille ensuite cette vision : « Les villes se densifient, ce qui permettra d’apporter de nouveaux services aux habitants. Mais cela va également entraîner une augmentation des déplacements, en particulier sur des distances inférieures à 10 km. Nous avons le choix entre multiplier les aménagements routiers et les parkings automobiles, ou nous engager sur une voie plus audacieuse et innovante. »

Le communiqué dévoile ainsi plusieurs mesures, prises en concertation avec les collectivités locales :

  • L’accélération des études pour un démarrage le plus rapide possible des travaux de la passerelle circulation douce entre Poissy et Carrières-sous-Poissy
  • Le lancement des travaux dès 2016 pour mettre en place des aménagements cyclable sur le pont de Poissy. Les voies de circulation automobile vont être réduites pour permettre un apaisement de la vitesse  et la création de pistes cyclables sur des trottoirs élargis.
  • La création de liaisons cyclables rapides entre Chanteloup, Triel, Andrésy, Carrières-sous-Poissy, Achères, Villennes, Poissy et Saint-Germain-en-Laye.

Pierre Bédier annonce enfin : « (…) dans cet objectif de basculer une part importante des déplacements de l’automobile vers le vélo et les transports publics, nous étudions une nouvelle variante pour le pont d’Achères.  Nous réfléchissons à un ouvrage qui serait réservé aux bus, ainsi qu’aux vélos et piétons »

Le communiqué indique également la prochaine mise en place d’un programme pour favoriser l’installation de vélocistes (réparateurs de vélo) et de vélo-écoles, une prime à l’achat de vélo à assistance électrique et de vélo-cargo (contre la mise au rebut d’une voiture diesel de plus de 10 ans), ainsi qu’une campagne pédagogique à destination de la population.

Le communiqué complet est consultable ici.

Une réflexion sur “ Le président du Conseil Général des Yvelines dévoile une politique volontariste en faveur du vélo ”

  1. Ceci est une nouvelle du 1er avril, mais qui sait, peut-être un jour cette fiction deviendra réalité…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *