Départ de la balade

Un bel exemple de démarche participative à Carrières-sous-Poissy

Une balade à vélo sous le soleil avec de nombreux élus du conseil municipal

C’est sous le soleil que s’est déroulée la visite à vélo organisée pour les élus de Carrières-sous-Poissy. Ce dimanche après-midi, six d’entre eux ont fait le déplacement, accompagnés par des adhérents de MDB et des carriérois. Nous avons été heureux de voir que la majorité comme l’opposition étaient représentées dans notre groupe de cycliste, pour échanger de manière constructive sur un sujet fédérateur : comment améliorer les conditions de déplacements à vélo dans Carrières-sous-Poissy.

Des aménagements à réaliser ou à améliorer

Notre tour nous à fait découvrir concrètement les difficultés que rencontrent les cyclistes, dans une ville jusqu’ici surtout pensée pour les déplacements en voiture :

  • Bandes cyclables s’arrêtant brutalement avant les carrefours (boulevard Pelletier)
  • Traversée dangereuse de la RD190, voir impossible dans le sens Senette ↔ boulevard Pelletier
  • De nombreux sens uniques en zone 30 dépourvus de double sens cyclables, alors que cela est obligatoire (sauf arrêté municipal pris pour justifier cette absence)
  • Les écoles, commerces, centre sportif qui sont soit dépourvus de stationnement vélo, soit dotés de stationnements « pince-roue » qui ne sont plus aux normes (non stable, risquant de voiler la roue du vélo et ne le sécurisant pas suffisamment contre le vol)
  • La rue Bignon, aménagée en zone de rencontre (absence de trottoir et de marquage au sol) mais signalé comme une zone 30, à sens unique et dépourvue de double sens cyclable
  • Des carrefours à feu sans sas à vélo (ces sas existent sur la partie réaménagée du boulevard de l’Hautil)
  • Des aménagements autour du parking du Parc du Peuple de l’herbe (barrières sur les chemins) qui découragent le passage des vélos dans le futur parc

Des points positifs

Mais nous avons pu aussi emprunter de très agréables liaisons douces, comme la nouvelle piste cyclable du chemin de Beauregard ou le chemin entre la Grande Rue et le boulevard de l’Hautil,  et tester la bande cyclable du boulevard de l’Hautil,  malheureusement encore incomplète. Nous avons aussi montré par l’exemple des situations où il serait facile d’améliorer le passage des vélo avec quelques aménagements simples et peu coûteux (passage de la rue du Village à la rue du Prieuré)

Ces exemples illustrent la variété des cas rencontrés sur notre ville, qui de par sa géographie se prêterait parfaitement à la pratique du vélo pour les déplacements quotidiens ou de loisirs.

En attente des premières actions…

Nous remercions tous les élus pour leur présence ce dimanche, ils ont donné un bel exemple de démarche participative à Carrières-sous-Poissy. Nous remercions également Lucas Charmel, maire adjoint en charge de l’urbanisme et des transports, pour son aide à la réussite de cette action.

Nous souhaitons maintenant que cette rencontre sur le terrain débouche rapidement sur de premiers aménagements ; nous allons bien-sûr continuer à œuvrer pour cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *